Passeport « Stop MGF »

Capture d’écran 2014-08-05 à 17.45.55Description

Matériel

Document (format A6) réalisé sous la forme d’un « passeport » en 4 pages qui contiennent les informations suivantes:

  • Rappel de l’interdiction pénale
  • Que sont les MGF
  • Les conséquences sur la santé des filles et des femmes
  • Le droit international et loi pénale en Belgique
  • Les personnes de contacts en cas de danger en Belgique et à l’étranger

Référence

 

Concept

L’objectif du « passeport STOP MGF » consiste à prévenir et protéger les filles qui voyagent dans un pays à risque en rappelant l’interdiction pénale et les graves conséquences d’une MGF sur la santé des filles.

Ce document est destiné aux ‘travel clinic’/centres de vaccination et aux services de première ligne lorsqu’ils sont informés d’un départ de fillettes dans un pays à risque de MGF.  

Ce document permet de rappeler aux parents que l’interdiction pénale des MGF vaut également si une MGF a été pratiquée à l’étranger. Il arrive que des parents, qui sont opposés à cette pratique pour leur fille, soient mis sous pression, par des proches ou des membres de la communauté, afin de faire exciser les filles conformément à la coutume. Avant leur départ, les parents doivent évaluer si le voyage dans leur pays d’origine représente un danger pour leur(s) fille(s) et tout mettre en œuvre pour évacuer le risque de MGF sur place.

Objectif(s)

L’objectif du « passeport STOP MGF » vise à prévenir la pratique des MGF à l’étranger et à protéger les filles qui voyagent dans un pays à risque. Il vise en effet à avertir l’entourage et la communauté dans le pays d’origine des conséquences à court et à long terme des MGF sur la santé des filles ainsi que le fait que ces pratiques sont interdites en Belgique.

Les parents qui sont informés des dangers des MGF mais qui décident de voyager avec leur(s) fille(s) peuvent, pendant leur séjour, en cas de pression pour soumettre leur(s) enfant(s) à la tradition, montrer le « passeport STOP MGF » à leur entourage/la communauté.

A l’aide de ce document, ils informent leur entourage des peines pénales qu’ils encourent si les filles étaient excisées pendant leur séjour. 

Conseil(s) d’utilisation

Le passeport STOP MGF est utilisé pour sensibiliser les parents sur le danger que coure(nt) leur(s) fille(s) durant leur séjour à l’étranger de manière à ce qu’ils les protègent contre les éventuelles menaces d’excision de la part d’un-e proche ou d’un-e membre de la communauté.

Le passeport est donné à la famille avant le départ. Il rappelle :

  • l’interdiction légale des mutilations génitales féminines en Belgique (article 409 du code pénal)  même si elles ont été pratiquées à l’étranger, à condition que l’auteur-e de l’infraction se trouve sur le territoire belge
  • les conséquences néfastes des MGF sur la santé des filles victimes de MGF à court terme et à plus long terme.

Le document a été traduit dans les langues parlées par les communautés (les plus représentées en Belgique) qui pratiquent les MGF dans leur pays d’origine.

Bon à savoir

Afin de renforcer le pouvoir de persuasion de la famille qui voyage avec des filles intactes  de ne pas les faire exciser durant le séjour, ce document a été réalisé avec la collaboration des SPF Justice, SPF Santé et SPF des affaires étrangères –  dont les logos sont inscrits sur la première page.

Le passeport STOP MGF a été traduit en 10 langues pour permettre à toute personne originaire d’une ethnie qui pratique cette coutume de comprendre le danger des MGF pour les filles et les poursuites dont leurs parents pourraient faire l’objet à leur retour en Belgique. Le passeport STOP MGF est disponible en français, néerlandais, anglais, arabe, malinké, swahili, peul, moré, somali et afar.

Cet outil a été financé par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et le SPF Affaires étrangères

Où le trouver

 INTACT asbl

Rue des palais, 154 Bruxelles

Tél: 02/539 02 04

mail: contact@intact-association.org

www.intact-association.org

 

Stratégies Concertés de lutte contre les MGF

Rue Gabrielle Petit, 6 1080 Bruxelles

Tél: 02/219 43 40

mail: scmgf.be@gmail.com

www.strategiesconcertees-mgf.be

 

 

Un commentaire à propos de “Passeport « Stop MGF »

  1. mahamed ibrahim

    je suis un jeune militant de droit des femmes siégeant a Djibouti , j’aimerai entrer en contact avec votre association pour aider la vie des femmes Djibouti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *