Qu’est-ce que les SC-MGF?

Les Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines (SC-MGF) est un réseau réunissant des acteurs/actrices belges provenant de secteurs divers concerné-e-s par les MGF, tels que : les professionnel-le-s de la santé, de l’éducation permanente, du secteur de l’enfance, du secteur judiciaire, du secteur de l’accompagnement des demandeurEs d’asile et de l’aide à la jeunesse, ainsi que les personnes concernées par les MGF, les politiques…

wordcloud-scmgf-roundLes SC-MGF sont nées en 2008 et sont le fruit d’un constat des principales associations de terrain: il y avait un besoin de coordination des acteurs/actrices de terrain qui menaient des actions sur le MGF. Un processus de concertation intersectoriel a ainsi été mis en place. L’objectif de ce processus était d’améliorer la qualité de la prévention et de l’accompagnement des femmes concernées par les MGF, par une meilleure coordination des acteurs/actrices.  De plus, il s’agit de faire reconnaître les interventions des structures concernées par les instances politiques et administratives.

Ensemble, les structures et personnes membres du réseau échangent et réfléchissent (au cours d’ateliers ou de journées réseau) sur leurs pratiques sur les MGF. De nombreux ateliers, méthodologiques et thématiques, ont ainsi été organisés depuis la naissance du réseau.

Les structures participant au réseau SC-MGF travaillent dans les domaines suivants  :

  1. Information, Sensibilisation, Prévention
  2. Détection, Conseil et Orientation
  3. Identification des besoins et prise en charge
  4. Accès au séjour et aux soins de santé
  5. Signalement et répression
  6. Recherche et formation
  7. Communication
  8. Coordination, Réseautage et Gestion de la Qualité
  9. Stratégies nationales et internationales

Publications

Le réseau SC-MGF publie, en partenariat avec les associations spécialisées (GAMS Belgique et INTACT) des outils permettant aux professionnel-le-s de s’informer sur les MGF et accueillir des personnes concernées.

Bea Uhart photography

Les principaux outils publiées sont :

Les outils peuvent être commandés gratuitement (frais d’envoi éventuels) et téléchargés en version numérique.

Sous la rubrique OUTILTHEQUE vous trouverez des outils publiés par le réseau, les associations partenaires ainsi que des institutions publiques et internationales.

Le site

Le site des SC-MGF est né de rencontres et de réflexions menées lors d’ateliers regroupant des personnes – professionnelles ou privées – qui se sentent concernées de près ou de loin par la problématique des MGF. Il souhaitait rendre compte du travail qui a été fait lors de ces ateliers, le poursuivre et le pérenniser.

Le site a pour objectif d’être un site de référence en matière des MGF en Belgique :

  • en informant ses visiteurs des différentes initiatives qui ont lieu dans le pays : Agenda et Nouvelles de Terrain
  • en regroupant des outils dont les professionnels et les particuliers pourraient avoir besoin pour aborder la question des MGF avec différents publics : Outilthèque
  • en donnant une idée des publications (médicales, juridique, du terrain, etc.)  parues sur la question des MGF en Belgique : Publications
  • en suscitant des liens entre les différents partenaires ou en permettant aux visiteurs de trouver des personnes de références : Répertoire/Liste des membres
  • en fournissant des informations concrètes sur l’état de la question en Belgique : prévalence et distribution des MGF, circonstances au cours desquelles elles peuvent se produire, le contexte juridique et les questions d’asile : A propos des MGF
  • en procurant un lexique relatifs aux MGF ou importants pour la question : Lexique


Cadre de référence pour l’analyse et l’action en Fédération Wallonie-Bruxelles

SC_MGF_2013Le Cadre de référence pour l’analyse et l’action (publié en 2009, deuxième édition 2013), est le résultat d’un processus participatif : les objectifs et les activités proposés sont le résultat d’un processus de concertation réunissant des acteurs belges représentatifs concernés par les MGF (organismes de terrain, public cible, experts).
En 2008, lors des débats organisés à l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations génitales féminines, une prise de conscience a eu lieu sur la multiplicité des acteurs et le foisonnement d’actions entreprises pour lutter contre les MGF. Il en est ressorti un besoin d’améliorer la qualité des interventions ainsi que la concertation entre les acteurs. Le Cadre de référence présente une synthèse de la problématique et un plan opérationnel validé par les acteurs concernés.

Le processus de mise en place du Cadre de référence était :

  • participatif car dès la phase primordiale du processus – l’analyse situationnelle – et ce jusqu’à sa mise en œuvre, il a été fait appel à des groupes représentatifs en lien avec la problématique. Ainsi lors des ateliers et rencontres multiples organisés entre octobre 2008 et janvier 2009, les acteurs-actrices ont évoqué des problèmes auxquels ils-elles étaient confronté‑e‑s ainsi que les solutions/actions qu’ils-elles avaient trouvées ou envisageaient. Récemment, lors des derniers ateliers 2011/2012, les acteursactrices ont réfléchi de concert sur la manière de gérer les cas de signalement.
  • systémique car aussi bien pour l’analyse situationnelle que lors de l’élaboration des activités, il a été tenu compte de l’ensemble des éléments intervenant dans la problématique (acteurs-actrices, comportements et déterminants) ainsi que de la complexité de leurs interactions.