« Mutilations sexuelles – Déconstruire les idées reçues »

20131015-scmgf-guide-idees-frontBrochure SC-MGF : « Mutilations sexuelles – Déconstruire les idées reçues »

Les mutilations génitales féminines (MGF), communément appelées « excision », font partie des violences de genre, perpétuées envers les femmes parce qu’elles sont femmes. Si elles évoquent souvent des sentiments très forts, elles sont aussi bien trop souvent méconnues du grand public. Ainsi, il existe une multitude d’idées reçues autour de la problématique des mutilations génitales féminines, vues comme une pratique concernant uniquement les communautés subsahariennes musulmanes. Ces idées stigmatisent bien trop souvent les communautés concernées, les présentant comme des « barbares », et les femmes touchées par la pratique, perçues comme des victimes passives. Nous souhaitons nous distancier d’un discours colonialiste et mettre en avant le rôle actif et la résistance des femmes concernées.  

Avec cette publication, les Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines (SC-MGF) et le Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles féminines (GAMS Belgique) veulent déconstruire les idées reçues et les stéréotypes sur les « victimes et auteurEs » des mutilations génitales féminines (MGF).

Nous avons choisi d’aborder 12 idées reçues que nous entendons souvent dans notre travail, que ce soit avec les partenaires professionnelLEs, dans les discussions avec le grand-public ou dans l’accueil de femmes concernées. Nous voulons également démontrer que l’analyse doit tenir compte des normes sociales pesant non seulement sur le corps des femmes mais aussi sur celui des enfants, des hommes et des personnes intersexes. Il est par ailleurs important de souligner que les idées émises dans ce texte ne peuvent en aucun cas être généralisées à toutes les femmes excisées (ou non-excisées) ou à toutes les communautés concernées.

Nous sommes convaincuEs qu’en déconstruisant les idées reçues et en ouvrant l’esprit des individuEs, il est possible de construire une société égalitaire, inclusive et non-violente.

Contenu du Guide

  • Introduction
  • « Les mutilations génitales féminines ne sont pratiquées qu’en Afrique Sub-Saharienne »
  • « En Europe on n’excise pas les femmes/filles »
  • « L’excision est imposée par la religion musulmane »
  • « Les personnes qui pratiquent l’excision sont des « barbares », ils et elles sont irrationnelLEs »
  • « L’excision, c’est une affaire de femmes »
  • « Une femme excisée est une victime »
  • « Les femmes excisées n’ont pas de plaisir sexuel »
  • « Les femmes excisées doivent être « réparées » »
  • « La chirurgie esthétique génitale, ça n’a rien à voir avec les mutilations génitales »
  • « Pratiquer l’excision à l’hôpital permet de réduire les risques, ce n’est pas grave »
  • « La circoncision et l’excision, c’est complètement différent »
  • « La loi belge protège tous les enfants des mutilations génitales… »
  • Références

Commander en version papier : info@gams.be

Télécharger : Guide Idées reçues SCMGF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *