Prévalence femmes et filles concernées par les MGF en Belgique

Prévalence femmes et filles concernées par les MGF en Belgique

Au 31 décembre 2016, 70 576 filles et femmes originaires d’un pays où se pratique les mutilations génitales féminines résidaient en Belgique. Parmi elles, 25 917 sont concernées par les mutilations génitales féminines (soit déjà excisées, soit à risque) dont 9 164 mineures (moins de 18 ans). Dans l’hypothèse moyenne (intacte si arrivée avant 5 ans et excisée si arrivée après 5 ans), 17 575 filles et femmes excisées vivent en Belgique et 8 342 sont intactes mais à risque d’excision si aucun travail de prévention n’est effectué. Les cinq nationalités les plus représentées sont la Guinée, la Somalie, l’Egypte, l’Ethiopie et la Côte d’Ivoire. La Flandre est la région la plus affectée par la problématique avec plus de 11 000 filles et femmes excisées ou à risque contre 8 000 en Région Bruxelles-Capitale et 5 500 en Région Wallonne. Chaque année, il y a 1 419 femmes excisées nécessitant une prise en charge appropriée qui accouchent dans une maternité belge.

Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines. Un cadre de référence pour l’analyse et l’action en Fédération Wallonie-Bruxelles (2013)

Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines. Un cadre de référence pour l’analyse et l’action en Fédération Wallonie-Bruxelles (2013)

DE BROUWERE Marie, RICHARD Fabienne, DIELEMAN Myriam. Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines. Un cadre de référence pour l’analyse et l’action en Fédération Wallonie-Bruxelles, Bruxelles, Ed. GAMS Belgique, deuxième édition mise à jour février 2013.

Point de vue prévention des mutilations génitales féminines (MGF) par les services de santé pour la jeunesse

Point de vue prévention des mutilations génitales féminines (MGF) par les services de santé pour la jeunesse

PIJPERS F.I.M., EXTERKATE M., JAGER (de) M., 2011, Point de vue prévention des mutilations génitales féminines (MGF) par les services de santé pour la jeunesse, RIVM-rapport 295001017, Ministère de la Santé Publique, du Bien-être et des Sports, rapport traduit du néerlandais vers le français par BOULENGER D., rapport traduit du néerlandais ver le français par BOULENGER, D. relecture et édition de la traduction par RICHARD F., GAMS-Belgique, mai 2012.