Diagnostic des besoins en matière de SRHR des femmes vivant avec une MGF

Dans le cadre du volet « Promotion de la Santé » du Réseau bruxellois MGF (financement Promotion de la Santé de la COCOF), le GAMS, en collaboration avec les autres membres du Réseau, effectue une étude des besoins SRHR des femmes vivant avec une MGF. 

Objectif du diagnostic communautaire

Mieux connaitre les besoins et attentes des femmes et filles concernées par les mutilations génitales féminines, en matière de santé et des droits sexuels et reproductifs afin d’améliorer l’accès et la qualité des services.

Les besoins/attentes du public peuvent être affectés non seulement par l’excision mais également par leur vécu de la migration ; leur maîtrise des langues nationales, leur situation financière ou administrative, ou autres.    

Public concerné par le diagnostic

La dernière étude de prévalence sur les MGF[1] estime à environ 8 .000 la population féminine très probablement excisée ou à risque de l’être vivant dans la région Bruxelles-capitale (au 31 décembre 2016).

Les 10 pays concernés par les MGF les plus représentés dans la Région bruxelloise sont (avec le taux de prévalence MGF du pays) : 

  • GUINEE (97%)
  • SOMALIE (98%)
  • DJIBOUTI (93%)
  • EGYPTE (87%)
  • COTE D’IVOIRE (37%)
  • SENEGAL (23%)
  • BURKINA FASO (76%)
  • MAURITANIE (66%)
  • ETHIOPIE (65%)
  • SIERRA LEONE (89%)

Thèmes abordés

  • Vision de la santé et de la santé sexuelle/reproductive
  • Contraception et IVG
  • VIH / IST, HPV, dépistage
  • MGF
  • Sexualité, épanouissement sexuel, problèmes
  • Violences conjugales
  • Violences sexuelles
  • Mariage forcé
  • Sante-mentale en lien avec la SRHR
  • Prostitution
  • Connaissance, accès & expériences des services de santé en lien avec la santé sexuelle et reproductive

Méthodologie de recherche

  • Entretiens individuels semi-directifs et focus groupes
  • Revue littérature
  • Consultations avec des associations de terrain et associations communautaires de la diaspora africaine 

Planning

Pour toute question relative au Diagnostic, veuillez contacter Stéphanie Florquin : stephanie@gams.be

___________________________________________________________

[1] Etude de prévalence 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *