Mon destin est entre les mains de mon père (tome 1)

Mon destin est entre les mains de mon père (tome 1)Description

Matériel

  • Livre illustré de 38 pages
  • Mot de l’auteure expliquant le choix du sujet

Référence

DIALLO, Khadidiatou (2006), Mon destin entre les mains de mon père, avec le soutien de Frédéric MAES, Patrick MICHEL et une illustration de Anne PONSLET, Ed. Collectif Alpha, Bruxelles.

Concept

Cette histoire a été écrite pour encourager les lecteurs débutants, pour leur montrer que l’écriture peut servir d’exutoire : peu importe les fautes, les professeurs (d’alphabétisation et les autres) sont là pour les aider. Mot de l’auteure : « On peut écrire tout ce qu’on veut, il faut s’y mettre avec son cœur. Ce n’est pas si difficile que ça en a l’air. » Certaines communautés – communauté subsaharienne – peuvent se retrouver davantage dans les épreuves que l’héroïne traversera.

Cet outil vise un public assez large, mais davantage orienté vers les jeunes (adolescents) et les adultes, qu’ils soient ou non des apprenants « alpha ».

Cet outil permet d’aborder les questions suivantes :

  • Condition de la femme africaine,
  • Mariage forcé/arrangé,
  • MGF

Objectifs

Ce livre est un outil de sensibilisation sur les conditions de la femme africaines. Il illustre, entre autre, la manière dont elles peuvent être manipulées, instrumentalisées par leurs parents – notamment le côté paternel.

En plus de cette thématique, il permet d’aborder la question des mutilations génitales féminines ainsi que celle des mariages forcés/arrangés.

Conseils d’utilisation

 Les livres sont faciles à lire (public alpha) et peuvent être utilisés comme des outils pédagogiques dans les écoles – secondaires, d’alphabétisation – lors d’animation. A partir des personnages (Goubé, Sidi, Daba, etc.), ils permettent d’amorcer les discussions sur :

 Les mariages forcés/arrangés

  • Pourquoi avoir arrangé le mariage de jeunes gens, qui de surcroît dans ce cas-ci, ont fait des études supérieures (ou en train de les faire),
  • Pourquoi préférer un cousin pour le mariage ?
  • Pourquoi imposer un conjoint à la femme/ une conjointe à l’homme (différenciation des rôles hommes/femmes.

Cela permet parfois de faire ressortir des « injustices » que l’on trouve « acceptables » en fonction que ce soit l’homme ou la femme qui soit concerné-e. Cela permet d’aborder la manière dont le choix du/de la partenaire se passe dans certaines familles (aborder la question de la loi belge en vigueur, etc.)

Les MGF – à partir du refus de Daba de faire exciser Goubé

  • Qu’est-ce que les mutilations ?
  • Présentation des différents types de MGF avec le mannequin
  • Etc.

 Bon à savoir

 Le 2ème tome a été publié. Le 3ème est en préparation.

L’outil a été écrit par une dame d’origine sénégalaise arrivée en Belgique, fin des années 80’, où elle apprend à lire et à écrire au Collectif Alpha, à Bruxelles. Cette dame, Khadidiatou Diallo, a fondé le GAMS Belgique. Elle en est aujourd’hui la présidente.

Ce livre a été réalisé avec le soutien de la Commission communautaire française – Service Education permanente, le Service Education permanente et la Région Bruxelles-capitale.

Où trouver le document ?

GAMS Belgique
Rue Gabrielle Petit, 6
1080 Bruxelles – Belgique

Tél : +32 (0)2 219 43 40
Fax : +32 (0)2 217 82 44

info@gams.be
www.gams.be

Collectif Alpha
Rue de Rome, 12
1060 Bruxelles – Belgique

Tél : +32 (0)2 538 36 57
Fax : +32 (0)2 538 27 44

info@collectif-alpha.be
www.collectif-alpha.be

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *