Appel à participation jeunes : Filmer le pont Afrique/Europe

Appel aux participant.es
« Filmer le pont Afrique/Europe pour mettre fin aux MGF/E: le dialogue des jeunes fait le buzz »

Atelier de formation pour la création et la production de vidéos sur la mutilation génitale féminine/excision (MGF/E)

Quand: du 22au 30 mars 2017 
Où : Ouagadougou, Burkina Faso
Qui organise l’atelier : AIDOS (Association italienne femmes pour le Développement) dans le cadre du projet «Bâtir des ponts entre l’Afrique et l’Europe pour mettre fin aux mutilations génitales féminines (MGF)», appuyé par le Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur les MGF/E.

De quoi s’agit-il ?
gams20-2m4a2100L’atelier vise à favoriser le dialogue entre les jeunes afin qu’ils et elles puissent développer des stratégies et des outils communs pour promouvoir l’abandon des MGF/E. Dans un premier temps, les participant.e.s seront invité.e.sà partager leurs expériences personnelles autour de la pratique des MGF/E et/ou leur expertise sur la production de vidéo (selon leur expérience/ compétence spécifique). Iles/Elles seront ensuite équipé.e.s d’un dispositif electronique ( ?) pour filmer et produire des vidéos tant pendant l’atelier de formation qu’une fois rentré.e.s dans contexte ou ils/elles vivent habituellement. Ces vidéos refléteront leur expérience d’apprentissage mutuel, leur engagement envers l’abandon de la pratique, leurs suggestions et idées pour faciliter l’abandon de la pratique, et ce dans une perspective de création de ponts entre l’Europe et l’Afrique. Enfin, un prix sera discerné aux meilleures productions.

A qui est-ce adressé ?
Jeunes (filles et garçons, de 18 à 30 ans) qui évoluent dans le social et/ou les médias/la communication étudient, travaillent, font du bénévolat etc.  dans ces domaines et qui sont :
–    d’ascendance africaine vivant en Europe (le critère étant la résidence habituelle dans un pays membre de l’Union européenne et pas forcement la nationalité)
–    Ou bien citoyen.ne.s de l’un des pays africains faisant partie du programme conjoint UNFPA-UNICEF sur les MGF/E  et qui y résident habituellement
Si vous souhaitez exprimer votre intérêt pour participer à l’atelier, vous devez d’abord vous assurer que :

  • Vous avez entre 18 et 30 ans ;
  •  Vous êtes un.e « travailleur social » qui travaille à l’abandon des MGF (ex : agent communautaire de changement ; modérateur/trice culturel/linguistique, un.e facilitateur communautaire ; assistant.e social.e ; etc.)
    ou
  • Vous travaillez dans les médias ou la communication en tant que cinéaste, vidéaste, photographe, éditeur/trice, écrivain, journaliste, acteur/rice et vous êtes intéressé.e à davantage développer vos capacités dans la réalisation de vidéos avec des outils mobiles ;
  • Vous maîtrisez la langue française, à l’oral comme à l’écrit ;
  • Vous êtes éventuellement prêt.e à témoigner vos expériences personnelles publiquement ;
  • Vous pouvez voyager en Afrique (vos dépenses seront couvertes par le projet).

Pourquoi devriez-vous participer à « Filmer des ponts » ?
En partageant votre expérience personnelle et votre expertise, vous serez en mesure de faire entendre les voix des jeunes qui s’engagent à mettre fin aux MGF/E en Europe et en Afrique.

Comment participer
Si vous répondez à tous les critères envoyez votre candidature à segreteria@aidos.it en précisant dans l’objet « Candidature Filmer le pont »,  avec en pièce-jointe les documents suivants :
–    Votre CV (maximum 2 pages) ;
–    Le formulaire ci-dessous dument remplis et enregistré en pdf ;
–    Une brève présentation (max 1 page) sur le thème des MGF/E dans une perspective de création de ponts que vous présenterez au groupe et qui pourrait être d’inspiration pour une courte vidéo à réaliser pendant ou après la formation.

Date limite pour l’envoi de la candidature : le 15 Janvier 2017 à minuit  (heure de Rome). Seul.e.s les candidat.e.s selectionné.e.s seront informé.e.s. Les réponses seront envoyées avant le 31 Janvier 2017.

Les femmes sont fortement encouragées à postuler. Les candidatures en tandem sont également encouragées (c.à.d. 1 travailleur social et 1 travailleur média de la même zone géographique/ ville postulant ensemble).

Plus d’informations et document de candidature : Appel participation AIDOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *